Le thème

L’ACA : Nos luttes, nos victoires

Le thème de cette année met en lumière l’apport exceptionnel des organismes communautaire dans la construction du filet social québécois. En effet, les luttes menées par les organismes communautaires depuis plus de 50 ans ont engendré des gains substantiels dans la société. À maintes reprises, elles ont inspiré les gouvernements en inventant des modèles sociaux inédits.

Pensons aux cliniques communautaires créées dans les années 1960 par des infirmières et des citoyennes et citoyens qui ont inspiré le réseau des CLSC. On peut également citer les garderies populaires créées dans différents quartiers de Montréal par les comités de parents dans les années 1970 qui ont inspiré le réseau des centres de la petite enfance (CPE), un modèle unique qui fait aujourd’hui la fierté du Québec. Les organismes communautaires ont été parmi les premiers à offrir des services d’aide juridique aux personnes n’ayant par les moyens de se payer un avocat, inspirant ainsi tout le modèle étatique de l’aide juridique. Est- ce que les conjoint.e.s de même sexe auraient pu se marier et constituer des familles sans les luttes LGBTQ2? Est-ce qu’il y aurait eu des logements sociaux sans l’action des comités de locataires? Est-ce qu’on aurait acquis l’équité salariale sans la luttes des femmes? Pourrait-on briser nos contrats de téléphone cellulaire sans la lutte des associations de consommateurs?

Ces victoires collectives ne doivent pas être oubliées ou attribuées à la bonne volonté des politiciens.nes au pouvoir : il s’agit au contraire de gains remportés de hautes luttes. Se remémorer ces combats permet de comprendre que le mouvement communautaire a depuis toujours été une locomotive qui tire notre société vers une plus grande justice sociale en mettant sur pied des modèles et des solutions originaux adaptés aux besoins exprimés par les populations.